L’entrepreneur n’est pas mystique, par Rovanol Kengne

En Afrique et au Cameroun où je vis, l’entrepreneuriat est quelque chose de mystique, l’entrepreneur à succès est une personne mystique. Il est vrai que les choses évoluent, les personnes à succès sont de plus en plus en train d’entraîner, d’inspirer la jeunesse mais le mysticisme c’est comme la sauce jaune qui s’est versée sur un tissu blanc : l’enlever n’est pas très évident.

C’est pour cette raison que j’apporte ma plume ou mon savon pour essayer de nettoyer cette tâche qui pousse la jeunesse vers la passivité.

Qui est l’entrepreneur ?

Tout d’abords l’entrepreneur c’est celui-là qui décide de se lancer à son propre compte, de monter sa propre affaire.
L’entrepreneur c’est celui-là qui rame à contre-courant de la masse.
L’entrepreneur c’est un rêveur, un visionnaire et un gars qui a le courage d’oser.
L’entrepreneur physiquement c’est un gars comme tous les autres, il a une tête, un tronc et quatre membres. Physiquement il est comme tout le monde mais, mentalement, il ne pense pas comme tout le monde, face aux difficultés, il ne réagit pas comme tout le monde.

 

Le plus souvent c’est quand une personne réussit qu’on commence à lui donner plus de respect, plus de crainte et plus de jalousie. C’est quand il ou elle réussit qu’on commence à poser la question « mais il (elle) fait quoi dans la vie ? ». Et de là naît le mysticisme. Je vais t’expliquer un peu ce que c’est que l’entrepreneuriat.
Entreprendre n’est pas un métier , le dictionnaire Larousse le définit comme un HOBBY
Entreprendre c’est faire le sacrifice de soi au profit de sa vision, garde ça en tête.
Donc, l’entrepreneuriat est un sacrifice que l’on fait, pour l’avenir en travaillant dure pour réussir dans ce qu’on fait. Un homme entrepreneur qui est aujourd’hui financièrement riche c’est quelqu’un qui a commencé une partie ; il a dû traverser des difficultés extraordinaires. Dans la plus grande adversité, il a continué à travailler et à y croire. Un entrepreneur est un bâtisseur qui a passé des années et des années à construire la fondation de son futur, et une fois la fondation bien faite, le reste n’a été plus qu’un jeu d’enfant. Et c’est en ce moment que le mysticisme naît. Ce mysticisme qui n’est en réalité que de la paresse qui s’est transformée en jalousie. Et tout le monde commence à se demander : « mais comment a t-il fait ça ? Non il a dû faire des incantations de mallam, il a sûrement fait ci et ça » Je ne prétends pas que cette tricherie n’existe pas, je ne prétends pas ne pas savoir que certaines personnes font dans le trafic d’enfants, le trafic d’ossements humains et d’autres pratiques douteuses, d’ailleurs il faut être sourd et aveugle surtout pour ignorer cette situation. Mais, c’est de la tricherie et si tu triches sur la fondation, le bâtiment ne jamais solide. Et c’est à cause de ces tricheurs que l’entrepreneur honnête est dans l’imaginaire populaire africain quelqu’un de mystique. Au lieu d’essayer de s’inspirer de son parcours, on regarde plus s’il n’y a pas de « cadavres dans ses tiroirs ». Le premier témoin de ton parcours ou de ton succès c’est toi; si tu crées des démons, ils ne viendront hanter que toi. Tu n’as pas eu besoin d’être sorti des entrailles d’un type d’homme pour réussir ; L’existence de classes sociales DIFFÉRENTES m’oblige à Comprendre que c’est pas facile pour certains, c’est vrai que : Celui qui n’à pas à manger de cherche juste de quoi manger. C’est un défi alors que celui qui a mille francs travaille deux mille francs.
Tout cela dit,
Tu as le choix soit de penser que ceux qui ont réussi financièrement sont des sorciers, soit pour essayer de réussir.
Tu as le choix soit de passer ta vie à en vouloir au monde entier parce que tu n’as pas eu une naissance royale ou alors d’essayer de construire ta propre royauté.
Tu as le choix d’être et de demeurer ce que tu es ou t’améliorer.
Comme la mathématique, il ya des choix universellement noté:
Le travail ne ment jamais.
Tes rêves si tu crois et surtout si tu travailles pour leur accomplissement, ils ne trahiront jamais.

Arrêtez de voir les hommes à succès comme des êtres mystiques; voir les exemples, comme des mentors.

 

                                                                  Rovanol Kengne, blogueur et entrepreneur.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *